Seine Avenue, la broderie et le cinéma d’auteur

Notre ciné-skipper a été récompensé pour son film documentaire retraçant la journée de travail d’un artisan brodeur : le même qui a produit les textiles de Seine Avenue.

Parmi les imposantes pièces d’acajou, d’inox ou de chrome qui composent Murano, les petites serviettes en coton finement brodées se font plus discrètes. Mais, elles aussi, ont une longue histoire. Arrivé dans la ville de Roubaix par une suite de hasard, Martin Renard (notre responsable d’exploitation) découvre l’atelier de broderie Dervaux. Impressionné par le patrimoine industriel, le savoir-faire et le dirigeant de l’établissement, notre ciné-skipper passe commande pour Seine Avenue et décide, avec sa femme, de lancer un projet de film. Le but ? Plonger au coeur de l’entreprise du patrimoine vivant. Trois ans plus tard, “Made in Roubaix” gagne le prix documentaire “Cinécran”,  des rencontres du cinéma européen de Vannes. Une belle récompense dont nos petites serviettes ne sont pas peu fières.